APE – Mobilisons-nous pour le secteur non marchand : Non à la réforme Jeholet, oui à la protection de l’emploi !

Le PS appelle à la mobilisation générale pour le secteur non marchand : non à la réforme Jeholet, oui à la protection de l’emploi !

Le PS fait part de sa très vive inquiétude pour les travailleurs du non marchand suite à la réforme des aides à la promotion de l’emploi (APE) présentée ce jeudi 29/03/2018 par le Ministre Jeholet.

Ce jeudi matin, le gouvernement wallon MR cdH a annoncé la fin du dispositif régional des APE au plus tard en 2021. Il plonge plus de 60.000 travailleurs et plus de 4.000 employeurs dans l’incertitude la plus profonde.

Le décret Jeholet ne prévoit aucun dispositif de remplacement des aides à l’emploi après 2021.

Page Facebook Mobilisation générale du non Marchand

Pour le PS, le dispositif APE représente un soutien structurel et indispensable à l’organisation de certains services et activités essentiels à la population, tels que les services publics locaux et les secteurs du non marchand organisés ou subventionnés par les pouvoirs publics. Sont notamment concernés l’enseignement, la culture, l’accueil de la petite enfance, l’accueil extrascolaire et l’aide à la jeunesse.

En supprimant les aides à l’emploi en 2021 dans ces secteurs et en ne prévoyant aucun mécanisme alternatif de soutien, Pierre-Yves Jeholet va entraîner des vagues de licenciements dans les pouvoirs locaux et le secteur associatif.

Le PS rappelle que le projet de réforme du dispositif APE élaboré par le précédent gouvernement wallon et la Ministre PS Eliane Tillieux garantissait le maintien des aides à l’emploi pour tous les travailleurs et employeurs qui en bénéficient actuellement. Le projet de réforme portée par le PS assurait en outre le conditionnement des aides octroyées à la création d’emploi en Wallonie.

Le PS s’oppose avec force à la réforme Jeholet qui porte le sceau d’un véritable démantèlement du secteur non marchand. Il appelle à la mobilisation générale des travailleurs et des employeurs du non marchand pour défendre les 60.000 emplois en jeu .

Une page Facebook a été créée à cet effet