Documenter l’expérience des enfants

2020 Site article 800x200 Documentation

Documenter l’expérience des enfants : Pourquoi ? Comment ? 
Anne-Lise Galardini, pédagogue à Pistoïa –
Colloque « La culture de la petite enfance à Pistoïa » 19/10/2019 à Cagnes-sur-Mer – France

 

La documentation, qui fait partie intégrante de la pédagogie de Pistoïa, sert à rendre visible les actions, les émotions, les pensées de la vie du milieu d’accueil. Les professionnels utilisent différents matériaux, photos, dessins, textes des enfants qui racontent la vie du MA. Cela permet de valoriser leur travail, le MA et son projet éducatif mais aussi les enfants. L’effort de raconter rend le servie plus visible via, par exemple, des panneaux qui racontent et partagent l’expérience des enfants.

Il existe trois types de documentation :

1. Informer, accueillir (infos du MA, membres de l’équipe…)

2. Raconter, partager (journal du groupe, projet éducatif annuel, documentation murale, mots des enfants et/ou des parents…)

3. S’interroger, projeter, tenir trace (tableaux, hypothèses, projets à venir…)

Pour qui ?

Les enfants, les parents et l’équipe. La documentation est différente en fonction du public.

Les enfants : La documentation (photos, panneaux…) aide les enfants à se souvenir d’une situation/activité et à être valorisé.
Par exemple, un tableau qui reprend une ficelle de la taille de chaque enfant à leur arrivée permet de valoriser l’identité de l’enfant et son histoire personnelle. De même qu’un panneau qui présente des photos et l’histoire des premiers jours de l’accueil de l’enfant ; il s’agit d’une présentation de l’enfant.

Les parents : La documentation sert à raconter l’identité de la crèche, du projet éducatif, expliquer le sens des actions du MA, présenter les matériaux utilisés ou les activités réalisées (//nature). Cela renforce la confiance des parents. La documentation peut aussi servir à renforcer et cultiver le sens de l’appartenance.
Ex : Panneaux où les parents expliquent leur choix de prénom pour l’enfant.

L’attractivité de la documentation est importante ainsi que les mots utilisés qui se doivent d’être authentiques. Les professionnels sont invités à ne pas utiliser de langage formaté, à choisir des mots qui savent signifier la qualité des faits. La documentation doit être agréable esthétiquement, elle doit donner envie de la lire et on doit pouvoir la déchiffrer facilement. Il est important de transmettre des choses significatives. La documentation peut être le miroir des expériences vécues dans le milieu d’accueil.

Voici un autre exemple de documentation : Une fresque illustrée par des dessins de tous les enfants qui ont été accueillis dans le milieu d’accueil au fil du temps, il s’agit ici de l’identité du milieu d’accueil qui est mise en avant.

Pour l’équipe : La documentation permet de repenser les expériences des enfants et d’approfondir leur propre travail. Elle permet aussi de tenir trace, d’observer, de projeter et cela consolide l’équipe via un projet engagé et partagé par tous.

Laurène Trévisan, FILE asbl, 10/2019