Position FILE – Indemnités secteur

23 avril 2020

Situation des milieux d’accueil – crise sanitaire

Nous apprenions cette après midi dans le Communiqué de Presse de la Ministre de l’Enfance que les crèches et prégardiennats sont enfin intégrés dans les mesures d’aides forfaitaires prévues à travers le Fonds d’urgence de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les précisions et les montants vous seront envoyés par l’ONE prochainement.
 

Indemnités insuffisantes ? lorsqu’elles sont prévues…

Le Gouvernement demande aux milieux d’accueil, considérés comme des services essentiels, de rester ouverts, pour l’accueil des enfants des travailleurs tenus en activité dans le cadre de la crise, des familles en difficulté d’accueil et des publics fragilisés.

Dans le même temps, en solidarité avec les familles qui ne mettent pas leurs enfants en milieux d’accueil, le gouvernement a décidé qu’elles ne devraient pas payer de participation financière.

Si ces mesures font sens en termes de solidarité, elles mettent  à mal financièrement les milieux d’accueil, d’autant que :

  • les mesures d’indemnisations sont jugées insuffisantes pour certains milieux d’accueil 
  • la prévisibilité budgétaire est complexe et difficile pour la plupart des milieux d’accueil
  • rien n’est prévu ou garanti à ce jour pour l’ATL

Déjà sous financés avant, tous les milieux d’accueil souffrent durant cette crise sanitaire.

La FILE continue le travail de concertation avec les pouvoirs politiques et subsidiants et l’information au secteur.

Nous estimons que, faute de moyens supplémentaires, des fermetures, des pertes d’emploi et de rémunérations, sont  toujours malheureusement à l’ordre du jour pour de nombreux milieux d’accueil…

Le Communiqué de Presse précise également la “mise en place d’une cellule de veille par l’ONE pour identifier, en concertation avec les fédérations, les besoins spécifiques et individualisés des milieux dans les 6 mois suivant la levée des mesures de confinement”.

L’équipe de la FILE